http://www.avenue225.com/wp-content/mediasavenue/2013/07/IMG_6373.jpg
Ali Hamani Roukaiyatou

La Nigérienne Ali Hamani Roukaiyatou n’a  d’autre  amour  que  ses études: le Parlement Francophone des Jeunes (PFJ). Elle a  été membre du Parlement des jeunes du Niger (PJN)  de la 2ème législature, organisme au sein duquel elle occupe le poste de 1ère vice-présidente.

En 2007, elle représente son pays à la 4e Session du Parlement Francophone des Jeunes au Gabon. Ali Hamani Roukaiyatou est  une femme  leader qui est  toujours à  la recherche  de  la  perfection  dans  tout  ce  qu’elle  fait ;  ce qui l’a amenée  a  être  successivement membre du réseau des jeunes filles leaders de l’espace CEDEAO (ROAJELF) et membre fondatrice de l’association des anciens députés juniors du NIGER (AAPJN).

À présent, étudiante en Droit Public à l’institut des Hautes Études de Tunis (IHET/TUNIS), elle est aussi l’animatrice et la chargée de l’information au sein de la radio universitaire de l’IHET. Elle est  la conseillère spéciale du président de l’association Nigérienne des étudiants et stagiaires vivant en Tunisie (ANEST).

«Le parlement des jeunes m’a vu grandir, il m’a formée et a fait de moi une personne à part entière tant sur le plan national qu’international. Je n’hésiterai pas tout naturellement à dire que le parlement constitue ma deuxième famille ».

« Après avoir participé au premier Parlement francophone des jeunes à Québec en 2001 en tant que représentant de la République et Canton du Jura (Suisse), j’ai poursuivi mes études et ai obtenu un Master en droit de l’Université de Neuchâtel (Suisse) en 2008. J’ai ensuite obtenu mon brevet d’avocat dans le même canton, en 2010.

Actuellement, parallèlement à la préparation d’un doctorat sur le thème de la responsabilité des juges, je mène différentes activités allant du conseil juridique en entreprise aux publications scientifiques, en passant par des engagements associatifs.

Le Parlement francophone des Jeunes fut pour moi une expérience extraordinaire. J’ai découvert le fonctionnement d’une session parlementaire et la richesse de la culture francophone. J’ai également rencontré des personnes exceptionnelles. »

Jude Bouda (Burkina Faso), PFJ 2007

« J’ai 27 ans. J’ai représenté mon pays, le Burkina-Faso, à la 4ème session du PFJ qui s’est tenue à Libreville au Gabon en Juillet 2007. Au cours de cette session j’ai eu l’honneur d’être élu porte-parole du PFJ. J’ai fait des études de médecine à l’université d’Ouagadougou entre 2004 et 2012. J’ai fait aussi un master en management de projets et programmes de développement. Depuis août 2012, je suis conseiller aux programmes au sein de l’Union Panafricaine des Jeunes qui est un organe spécialisé de l’Union Africaine.»

Commentaires

commentaires